Fiche technique d'installation
Moorea-Papetoaï (2003)

Lieu
Papetoaï, Polynésie française
Propriétaire
Commune de Moorea
Coût des travaux
EUR 700'000.-
Données de base
Type d'eau: Eau de rivière
Température: 22 °C
Capacité de production: 110 m3/h
avec extension jusqu'à 140 m3/h
Chaîne de traitement
Préfiltration, Ultrafiltration
Post-chloration
Participants
Bureau d'ingénieurs SPEED, Tahiti
Bureau d'ingénieurs Cegelec Polynésie, Tahiti

Calendrier
Avril 2002
Adjudication
Mai - Sept. 2002
Construction et tests
en Suisse
Sept. 2002 - Mars 2003
Construction du bâtiment
Janvier - Mars 2003
Transport en bateau
Mai 2003
Mise en service
Descriptif du projet

Au début des années 2000, la Polynésie française décide de rénover son réseau d'alimentation en eau potable et de mettre en place des unités de traitement. La solution la plus appropriée était de trouver une chaîne de traitement qui permette de potabiliser des eaux de surface (rivières, retenues colinéaires) atteignant des turbidités de 500 à 1000 FNU. Les bureaux d'ingénieurs de Tahiti arrivent rapidement à la conclusion que la filière la plus adaptée consiste en une décantation, préfiltration et ultrafiltration. Cette filière a l'avantage d'occuper peu de surface au sol et d'obtenir en sortie d'ultrafiltration une eau désinfectée, indépendamment de la turbidité et des germes pathogènes dans l'eau brute.

Dès lors, la première soumission pour deux installations d'ultrafiltration sort en février 2002. La Cegelec et Membratec unissent leur savoir-faire pour répondre aux exigences très élevées du cahier des charges.

Cegelec et Membratec obtiennent le mandat et mettent au point les plus petits détails du projet en échangeant les informations par e-mail. Cette façon de travailler a permis de réduire considérablement la durée de mise en service sur place.

Par l'intermédiaire d'une ligne téléphonique Membratec peut visualiser et piloter l'installation depuis la Suisse.

Membratec SA
Technopôle 3
CH - 3960 Sierre
Switzerland

Tél.+41 (0)27 456 86 30